CAFE a le plaisir de lancer la deuxième enquête de recherche du projet Erasmus+ « Good Gouvernance Needs Access and Inclusion » (La bonne gouvernance a besoin d’accès et d’inclusion).

Ce projet est un partenariat entre le CAFE, l’Universidade Europeia - Portugal (ENSILIS) et les associations nationales, les ligues et les associations nationales de supporters en situation de handicap en Belgique (KBVB, Pro League, Inter), en France (FFF, LFP, FFSFH) et en Allemagne (DFB, DFL, BBAG respectivement).

L’objectif de cette deuxième enquête auprès des supporters en situation de handicap en Belgique, en France et en Allemagne est de fournir une compréhension approfondie de l’état actuel des services accessibles et inclusifs dans les stades de chaque pays, et des différents obstacles rencontrés dans ces domaines.

La deuxième enquête mesurera l’impact initial des stratégies nationales créées dans les pays partenaires, en comparant les résultats aux résultats de la première enquête de novembre 2021. Elle identifiera également les actions prioritaires supplémentaires requises pour améliorer l’accès et l’inclusion dans les ligues et compétitions nationales de chaque pays et indiquera si la façon dont les supporters en situation de handicap perçoivent leur relation avec les autorités du football a évolué de manière positive.

Il s’agit d’une excellente occasion pour les supporters en situation de handicap de Belgique, de France et d’Allemagne d’avoir leur mot à dire dans l’évaluation et l’influence des politiques d’accès et d’inclusion des ligues et compétitions nationales de leurs nations.

Chacun des partenaires du projet Erasmus+ encourage activement tous les supporters en situation de handicap à s’exprimer sur leur expérience lors des rencontres nationales ou dans l’une des deux autres nations partenaires.

L’enquête restera ouverte jusqu’au vendredi 30 juin 2023, et nous vous encourageons à y répondre dès que possible. Les résultats seront publiés en décembre 2023.

Elle est disponible en français, néerlandais et allemand. Une version facile à lire est disponible dans chaque langue. D’autres formats alternatifs ou des versions anglaises sont disponibles sur demande auprès du CAFE en envoyant un courriel à [email protected] ou en appelant le +44(0)203 355 9867.

France :

Belgique :

Allemagne :

Isobel Robins, chargée de recherche au CAFE, a déclaré : « Nous sommes très heureux de lancer la deuxième enquête de ce projet Erasmus+. Il est essentiel de suivre les progrès réalisés dans chaque pays partenaire et de dresser un tableau actualisé de l’accès et de l’intégration des supporters en situation de handicap en Belgique, en France et en Allemagne. »

« Avec plus d’un milliard de personnes en situation de handicap en vie aujourd’hui, dont beaucoup sont susceptibles d’être des supporters de football passionnés, l’accessibilité et l’inclusion doivent être pleinement intégrées dans les stratégies de base des instances dirigeantes. Les réactions des supporters en situation de handicap à ces stratégies sont essentielles pour garantir un environnement véritablement accessible à tous et pour que les personnes en situation de handicap puissent occuper la place qui leur revient dans le jeu. »

Ce projet Erasmus+ servira de projet pilote, créant une feuille de route testée et une boîte à outils pour d’autres associations nationales, ligues et groupes de supporters en situation de handicap à travers l’Europe et au-delà, afin de mettre en œuvre des mesures similaires dans leur propre pays.


Erasmus+ est le programme de l'UE visant à soutenir l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport en Europe. Le programme est géré par la Commission européenne et offre un financement pour des actions internationales visant à promouvoir les opportunités d'inclusion.

Pour plus d'informations sur le projet « Good Governance Needs Access and Inclusion », veuillez envoyer un e-mail à [email protected] ou appelez le +44(0)203 355 9867.

 EU flag along with the text: Co-funded by Erasmus+

Le soutien de la Commission européenne à la production de cette publication ne constitue pas une approbation du contenu, qui reflète les vues des seuls auteurs, et la Commission ne peut être tenue responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.


Published 15/5/2023