Notre Vision

 

Beaucoup de gens peuvent poser la question : « En quoi un bon accès est-il important ? »

 

Il y a plus de 80 millions de personnes handicapées rien que dans l’Union Européenne, l’équivalent de la population de la Belgique, de la République Tchèque, de la Grèce, de la Hongrie et des Pays-Bas réunis. En d’autres termes, plus de 10% de la population. Un Européen sur quatre a un handicapé dans sa famille. Six Européens sur dix connaissent quelqu’un, dans leurs relations plus ou moins proches, qui est handicapé. Les personnes à mobilité réduite représentent plus de 40% de la population.

 

On peut trouver choquant que 50% des personnes handicapées n’aient jamais participé à des activités de loisirs ou sportives, et qu’un handicapé sur trois n’ait jamais voyagé à l’étranger ni même fait des excursions d’une journée parce que les lieux ou les spectacles sont inaccessibles.

 

D’après les statistiques, 97% des Européens pensent qu’il faudrait faire quelque chose pour assurer une meilleure intégration des personnes handicapées dans la société et 93% aimeraient que l’on consacre plus d’argent à l’élimination des obstacles physiques qui compliquent la vie des handicapés.

 

L’accessibilité est essentielle pour que les personnes handicapées puissent exercer leurs droits et participer pleinement à la société. De fait, dans certains pays, un accès insuffisant à un bâtiment ou un équipement est considéré comme une forme de discrimination.

 

L’Europe promeut le principe du « Conçu pour tous » dans l’environnement construit, pour que les bâtiments et les espaces publics soient facilement utilisables par le plus grand nombre et soient accessibles à tous.

 

L’accessibilité rend aussi les constructions économiquement attractives, fonctionnellement plus adaptables et structurellement plus durables puisqu’elles nécessitent moins d’adaptations coûteuses a posteriori. Assurer l’accessibilité aux personnes handicapées, en considérant celles-ci comme des clients de valeur, est non seulement une obligation morale mais aussi du bon sens commercial.

 

L’accès est un droit humain fondamental et un pilier de la justice sociale, comprise comme la reconnaissance de la valeur de chaque individu et le droit à des opportunités justes et égales de participer pleinement à la vie sociale. Un environnement est vraiment accessible quand les gens peuvent y être libres et indépendants et quand toutes les barrières à l’intégration ont été abolies.

 

Le CAFE estime qu’au moins 500 000 handicapés sont susceptibles d’être des supporters de football actifs dans la région « Europe » étendue de l’UEFA, et que beaucoup plus encore auraient envie d’aller au stade. Les handicapés ont autant le droit que quiconque d’aimer le sport et toutes les formes de divertissement, y compris le football à tous les niveaux.

 

De plus en plus de supporters handicapés souhaitent voyager pour voir des matchs et des tournois de football, aussi bien à domicile qu’à l’étranger. Avec une meilleure accessibilité des installations, ils seront de plus en plus nombreux à pouvoir assister aux grands tournois tels que l’EURO 2012, aux côtés des autres supporters.

 

En encourageant de plus en plus de personnes handicapées à assister à des matchs en direct et à s’engager dans des activités de bénévolat locales, le CAFE veut stimuler l’insertion sociale, encourager les interactions entre citoyens, contribuer à l’apprentissage interculturel et faire progresser à la fois la diversité et l’unité de l’Europe.

 

Les buts du CAFE

• Promouvoir un accès égal à tous les stades de football européens et à leurs clubs ;

• Servir de conseiller en matière d’accessibilité des stades, identifier et diffuser les bonnes pratiques (installations et services) ;

• Sensibiliser le public au handicap et aux questions d’accès en se servant de l’influence spéciale du football ;

• Établir un réseau européen de clubs locaux et nationaux de supporters de football handicapés, animés par leurs membres et capables de faire valoir leurs droits au niveau local ;

• Permettre à un plus grand nombre de personnes handicapées de suivre et de s’impliquer dans le football à tous les niveaux du jeu.

 

Le terme d’Europe fait référence à la région « Europe » de l’UEFA, qui dépasse les limites géographiques du continent et s’étend à des pays plus éloignés comme Israël et le Kazakhstan. Le CAFE travaillera dans cette région géographique élargie, qui compte 54 fédérations de football.